• You are here:

Produits de données NOAA/NOS concernant le niveau d'eau des tsunamis disponibles sur le SMT

Kahului, HI water level station that collects 1-minute sea level data ©NOAA/NOS/CO-OPS

Le 7 Août 2013, le Centre de produits et services océanographiques opérationnels (CO-OPS) du Service National des Océans (NOS) de la NOAA a publié de nouveaux produits de données sur le Système mondial de télécommunications (SMT). Ils comprennent un ensemble de produits de données du niveau d'eau chaque minute, formatés en forme de messages en Code de caractères pour la représentation et l'échange des données (CREX). CREX est un code déterminé par des tables qui suit les définitions de l'Organisation météorologique mondiale, et que permet qu’un grand nombre de données soient succinctement formatées dans un message lisible par l’humain. Les données du niveau d'eau avec une fréquence d’un minute, de chaque station CO-OPS,  sont transmises par GOES, Iridium, ou par téléphone/IP, et introduits dans les systèmes CO-OPS. Au cours de ce processus d'ingestion, les données sont organisées dans des bulletins CREX régionalisés, et diffusées sur SMT. Les en-têtes de l'OMM pour ces bulletins sont:


SZNT31 KWBC (Côte Atlantique)

SZGX32 KWBC (Côte du Golfe)

SZCA33 KWBC (Caraïbes)

SZPZ34 KWBC (Côte du Pacifique)

SZAK35 KWBC (Côte d'Alaska)

SZHW36 KWBC (Hawaii)

SZPA37 KWBC (îles du Pacifique)

Ces produits répondent à un besoin de données de niveau de la mer à haute fréquence recueillies dans les stations à l'extérieur de l'empreinte GOES. CO-OPS envisage de développer également des produits BUFR (l'équivalent binaire de CREX) dans un avenir proche.

Pour plus d'informations sur NOS/CO-OPS, s'il vous plaît contactez : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Le programme relatif aux tsunamis – ce qu’il est

La côte indonésienne, entre Banda Aceh et Meulaboh, au lendemain du tremblement de terre et du tsunami du 26 décembre 2004. Photo Evan Schneider © UN Photo

L’UNESCO aide les États membres à renforcer leur capacité d’évaluation du risque de tsunami, à mettre en œuvre des systèmes d’alerte rapide aux tsunamis et à mieux préparer les populations exposées. Elle travaille étroitement avec les organismes nationaux et favorise la coopération
interorganismes et régionale. Des centres régionaux spécialisés fournissent une information relative aux tsunamis, laquelle, assortie d’une analyse nationale, constitue la base des alertes publiques. En outre, l’UNESCO encourage des démarches fondées sur les populations, à la base, par le biais de l’élaboration de plans d’intervention et de campagnes de sensibilisation qui impliquent fortement les établissements éducatifs et l’utilisateur final.

Hosted by:
UNESCO/IOC Project Office for IODE Oostende, Belgium
© 2014 IOC/UNESCO
1 rue Miollis, 75732 Paris Cedex 15, France | Tel: +33 1 45 68 39 84 | Fax: +33 1 45 68 58 12