• You are here:

Atelier sur les paléo-tsunamis organisé à Banda Aceh, en Indonésie

Dans le cadre du projet « Évaluation et sensibilisation aux risques de tsunamis dans la région du Makran » financé par le fonds-en-dépôt multidonateurs de la CESAP, un atelier de dix jours s’est tenu à Banda Aceh, en Indonésie, du 10 au 20 juillet 2010. 

paleodiggersDix scientifiques venus du Pakistan et cinq d’Indonésie se sont joints à cinq spécialistes internationaux de la recherche sur les paléo-tsunamis en vue d’acquérir de l’expérience dans l’appréciation des risques liés aux tsunamis et une meilleure sensibilisation à ces risques. Le groupe a été accueilli par le Centre de recherche pour la mitigation des effets des catastrophes provoquées par des tsunamis, à l’université Syiah Kuala de Banda Aceh.

Le groupe a visité plusieurs lieux importants de la ville de Banda Aceh, notamment le musée des tsunamis, ainsi que plusieurs sites des zones côtières où l’on peut encore voir des traces sédimentologiques du tsunami de 2004. Le groupe s’est initié à la recherche sur les paléo-tsunamis par la pratique, en creusant de nombreuses tranchées et en prélevant des échantillons sur les sites concernés. Ses membres ont également eu des entretiens avec des témoins oculaires du raz-de-marée de 2004 dans la démarche de comprendre les conséquences sociologiques d’un événement de cette nature.

 

Le dernier jour de l’atelier s’est déroulé à Jakarta, où ses participants ont assisté à un atelier régional sur les enseignements tirés en matière de sensibilisation aux tsunamis et de matériels pédagogiques sur ce thème, qui était organisé par le bureau de l’UNESCO à Jakarta avec le Centre d’information de Jakarta sur les tsunamis, dans le cadre d’un projet plus vaste impliquant des pays d’Asie du Sud-Est (également financé par la CESAP).\"aceh-workshop\"

Les compétences acquises lors de cet atelier serviront aux participants pakistanais pour mener des recherches sur les paléo-tsunamis dans la région littorale du Makran au Pakistan, à élaborer des supports pédagogiques à l’intention des populations locales et à organiser des ateliers d’information dans la région en collaboration avec les pouvoirs publics locaux.

Photo 1 : Le docteur Marco Cisternas montre aux participants comment prélever un échantillon par carottage.

 

Hosted by:
UNESCO/IOC Project Office for IODE Oostende, Belgium
© 2014 IOC/UNESCO
1 rue Miollis, 75732 Paris Cedex 15, France | Tel: +33 1 45 68 39 84 | Fax: +33 1 45 68 58 12